GPS RTK

mise_a_jour_gps

GPS RTK : Ce qu’il faut savoir

En production agricole, l’optimisation des résultats dépend des stratégies mises en œuvre. Parmi ces dernières, l’utilisation d’un tracteur performant se révèle efficace. Et, lorsqu’on parle de tracteur performant, il est impossible de ne pas évoquer certains systèmes spécifiques de guidage. Il en existe une multitude : Gprs, Gps, Rtk, Dgps, etc. Celui dont traitera cet article est le GPS RTK, un système de guidage dont la qualité est impressionnante.

Qu’est-ce que le GPS Rtk ?

Tout d’abord, on connaît tous le sigle GPS qui renvoie au concept de la géolocalisation. Le GPS (Global Positioning System) a pour rôle de circonscrire ou d’identifier une position donnée à n’importe quel endroit se situant à la surface de la terre. Cet outil qui reçoit des signaux de localisation fonctionne grâce à sa capacité à communiquer avec un minimum de quatre satellites. L’usage du GPS est profitable à plusieurs niveaux dans le domaine de l’agriculture. Qu’il s’agisse de travailler le sol, de procéder à l’épandage, de procéder au désherbage ou à la récolte, le GPS semble de plus en plus indispensable.
Quant au RTK (Real Time Kinematics), c’est un système qui se charge de débarrasser des signaux émis par les satellites dans l’atmosphère, les nombreuses erreurs qu’ils contiennent. Comme erreurs que le RTK permet d’éliminer à travers sa technologie de correction, nous avons notamment le multi-trajet des ondes de signaux émis et les écarts observés entre horloges atomiques. Le RTK fonctionne avec l’appui d’une base (une station fixe) et d’un récepteur mobile du nom de Rover.
Le GPS RTK est né de la complémentarité ingénieuse entre le GPS et le RTK. Cette naissance s’est imposée et avérée très utile du moment où la précision au centimètre près est de mise lorsqu’il s’agit de travailler le sol dans l’agriculture. Le GPS, mis seul, a semblé ne pas suffire pour guider avec exactitude les tracteurs sur les terrains favorables à la culture. Ainsi, le GPS RTK est créé pour favoriser avec professionnalisme, tant le guidage manuel que celui automatique de vos tracteurs. Il a même été prouvé qu’avec le système GPS RTK, il est possible d’impacter (alimenter) d’autres GPS présents dans les environs de quelques kilomètres.

Le GPS RTK, utile aux deux types de guidage

En fait, pour le fonctionnement des tracteurs agricoles modernes, il existe le guidage manuel et le guidage automatique (l’autoguidage). Le guidage manuel dispose de certaines fonctionnalités que le conducteur actionne pour travailler.
Quant à l’autoguidage, il demande au conducteur de ne pas quitter sa cabine, puisqu’il est automatiquement orienté par le système. Ainsi, il est facile pour le conducteur, dans ce cas, de choisir entre l’autoguidage hydraulique (trajet du tracteur) et celui électrique (volant de l’engin). Dans les deux cas, le GPS RTK agit efficacement.
Notons qu’au-delà des deux types de guidage connus sur le plan général, on distingue trois modes de guidage lorsqu’il s’agit de faire fonctionner un tracteur manuellement. Il s’agit du mode rectiligne (ligne droite), du mode curviligne et du mode tournière. Ces trois modes permettent au système de tracer des lignes de direction virtuelles et surtout bénéfiques aux différents travaux de l’agriculteur.
Pour faire de bonnes recettes avec vos terres, il ne vous reste qu’à opter pour le tracteur muni d’un système GPS RTK authentique.